Préservation des zones humides

Vivier de biodiversité, les zones humides abritent environ le quart de la biodiversité française. Dans l’Allier, elles se rencontrent essentiellement sous forme de rivières, étangs, mares, prairies humides, tourbières… 

Les zones humides du département de l’Allier n’ont jamais été recensées dans leur globalité. Afin de déterminer leur localisation et leur intérêt écologique, le Conservatoire a mené des inventaires sur plusieurs territoires : Bocage bourbonnais, Montagne bourbonnaise, Sologne bourbonnaise, Combrailles. 
Le Conservatoire complète ainsi peu à peu la connaissance de ces milieux et détermine les sites majeurs qui nécessiteraient la mise en place d’actions de préservation.

Aujourd’hui, le Conservatoire gère le marais du Verne à Saulzet et est également gestionnaire de la tourbière du Mathé au titre de la politique Espaces Naturels Sensibles, soit près de 17ha.

 

Photo en-tête :La tourbière du Mathé