Participer à l’intervention foncière

L’action foncière menée par les Conservatoires est aujourd’hui reconnue comme un des outils concrets de préservation de la biodiversité sur les territoires. Suivant la nature du site, sa fragilité, la volonté du propriétaire, les moyens alloués à l’action, l’accord foncier peut prendre plusieurs formes :

  • acquisition amiable
  • location, dont bail emphytéotique
  • convention octroyant un droit d’usage

Sur les parcelles privées, l’acquisition demeure l’outil permettant la préservation la plus pérenne.

Le Conservatoire est aujourd’hui propriétaire du principal gîte à chauves-souris connu de la Montagne Bourbonnaise, du coteau du Marléon, de parcelles sur les bords d’Allier…

Ces acquisitions amiables se font grâce à des fonds publics et/ou sur fonds propres grâce au soutien de chacun au travers de souscription, dons ou legs. 

Les souscriptions
 
Les legs, dons